Mot du directeur du Service de police de la Ville de Montréal

C’est avec beaucoup de reconnaissance que je présente le Rapport annuel2020 du Service de police de la Ville de Montréal, qui rend compte des grands dossiers de l’année et met en valeur les interventions de notre personnel qui, jour après jour, fait une différence auprès des citoyennes et des citoyens en s’acquittant de sa mission qui consiste à assurer leur sécurité, prévenir le crime et maintenir la paix.

L’année2020 a été une année des plus exceptionnelles. Le contexte difficile dans lequel nous vivons encore au moment de produire le présent rapport un contexte extrêmement exigeant envers les travailleurs de la santé et de la sécurité publique, mais aussi envers l’ensemble des citoyens a des répercussions majeures sur de nombreux volets de nos vies, alors que des gestes aussi simples que serrer la main d’un ami ou prendre ses petitsenfants dans ses bras sont devenus impossibles.

Les activités et les occupations n’ont pas été épargnées; le centre-ville, les parcs, les lieux publics se sont vus désertés, ou encore, par beau temps, envahis l’instant d’une fin de semaine. La vie scolaire des plus jeunes, comme celle des universitaires, a été transformée, les rassemblements ont été interdits et les contacts humains ont été réduits aux bulles familiales. Trop nombreux sont ceux qui ont perdu un revenu, un toit, une stabilité, la santé, et même la vie. Les personnes qui vivaient déjà en situation de vulnérabilité ont souvent vu leurs conditions se détériorer. Heureusement, l’entraide, la compassion, le soutien et l’accompagnement se sont exprimés de multiples manières et nous avons été témoins de la force qui découle de l’engagement et du dévouement de plusieurs acteurs de la société, dont celle de notre personnel.

Dès le début de la lutte contre la pandémie, en soutien au gouvernement provincial qui, pour tenter d’atténuer les risques d’exposition à la COVID-19, a adopté 45 décrets, les policiers et le personnel civil du SPVM ont fait preuve de résilience et de bienveillance en jouant un rôle important auprès de la population. Eux-mêmes affectés par les nouvelles contraintes, les policiers sont devenus des agents de sensibilisation auprès de la population, de même que les premiers répondants à une nouvelle catégorie d’appels : ceux dénonçant des infractions aux règles sanitaires en vigueur.

C’est sur cette toile de fond que s’est déroulée, en mai, la tragédie de Minneapolis où les actes de policiers ont mené à la mort de George Floyd. Cet événement, dénoncé par le SPVM et plusieurs de ses partenaires, a donné lieu à de nombreuses manifestations partout dans le monde. À Montréal, le SPVM a soutenu et accompagné les manifestations dénonçant haut et fort cette violence et revendiquant le respect des droits de chacun.

C’est aussi au cours de cette année que le SPVM a dévoilé sa Politique sur les interpellations policières. Cette politique, une première au Québec, vient établir des balises claires visant à mettre fin aux interpellations sans fondement et à renforcer le lien de confiance entre les policiers, les Montréalaises et les Montréalais, sous le signe du respect des droits et libertés de la personne.

En2020, nous avons plus que jamais reconnu l’importance d’assurer un meilleur soutien aux organismes œuvrant dans le domaine de la prévention et de la santé. À cette fin, nous croyons qu’il est primordial de continuer à développer et à renforcer les partenariats qui permettent d’agir en soutien aux populations. L’initiative déployée l’été dernier à la place ÉmilieGamelin, qui avait pour objectif d’offrir aux personnes vulnérables de ce secteur des points d’accès à des services communautaires, sociaux et de santé adaptés à leurs besoins, en est un bon exemple.

Certes, la situation sanitaire continue de nous préoccuper, mais la sécurité publique demeure au cœur de notre mission première. Je tiens à souligner l’engagement sincère de l’ensemble du personnel du SPVM, de nos partenaires du réseau de la sécurité, de la santé et des services sociaux, de la population, ainsi que des organismes communautaires avec lesquels nous collaborons quotidiennement et avec qui nous savons que nous pouvons faire une différence.

Merci, et tous ensemble, continuons de faire preuve de bienveillance les uns envers les autres.

Sylvain Caron 
Directeur du Service de police de la Ville de Montréal 

Mot de la responsable de la sécurité publique

À titre de responsable de la sécurité publique au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, je tiens à souligner l’exemplarité des services offerts par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) aux Montréalaises et aux Montréalais.

Le rapport annuel2020 du SPVM témoigne de tout le travail accompli dans le cadre de la gestion de la pandémie et de la grande capacité d’adaptation des policiers et policières aux défis qui se sont présentés dans ce contexte aussi difficile que complexe.

Je tiens également à saluer les réformes en cours au sein du SPVM, notamment en ce qui concerne la lutte contre le profilage racial et social, de même que tous les efforts investis afin d’adapter son offre de service aux besoins des Montréalais et des Montréalaises.

Je remercie tous les employés, policiers et civils, pour le dévouement et le professionnalisme avec lesquels ils s’acquittent de leurs fonctions. Merci aussi à nos nombreux partenaires dont la précieuse collaboration permet de faire de Montréal une ville des plus sécuritaires. 

Caroline Bourgeois 
Responsable de la sécurité publique 

Message from the Director of the Service de police de la Ville de Montréal

It is with great pleasure that I present the 2020 Annual Report for Service de police de la Ville de Montréal, which reports on our major portfolios in the year and highlights interventions by our staff who make a difference day after day for our citizens by fulfilling their mission to protect safety, prevent crime and maintain peace and order.  

2020 was a most exceptional year. The difficult context in which we still find ourselves when drawing up this report – an extremely demanding context for health and public safety workers, but also for all citizens – has major repercussions on many aspects of our lives, whereas simple gestures such as shaking a friend’s hand or hugging our grandchildren have become impossible.  

Activities and occupations have not been spared; the city centre, parks, public places have been deserted, or invaded at weekends if it is fine weather. School life has been transformed for children, as well as university life for students, with bans on gatherings and social contact reduced to family bubbles. Too many people have lost revenues, a roof over their heads, stability, health and even their lives. Individuals who were already in vulnerable situations have often seen their conditions deteriorate. Luckily, mutual aid, compassion, assistance and support are expressed in many ways and we have witnessed the power of our commitment and the devotion of many stakeholders in society, including that of our staff. 

Since the beginning of the fight against the pandemic, in supporting the provincial government which has adopted 45 decrees to attempt to minimize the risks of exposure to COVID-19, police officers and civilian staff at the SPVM have shown resilience and kindness by playing an important role with the public. Police officers, who are affected by the new restrictions, have become public awareness officers, as well as first responders for a new category of calls: those reporting violations of applicable sanitary rules.  

It is against this background that the tragedy in Minneapolis occurred in May, where actions by police officers led to the death of George Floyd. This incident, which was condemned by the SPVM and many of its partners, sparked worldwide protests. In Montréal, the SPVM supported and policed the protests which clearly condemned this violence and demanded respect for everyone’s rights. 

The SPVM also unveiled its Policy on Street Checks in 2020. This policy, a first in Québec, establishes clear guidelines to prevent any unfounded street checks and reinforce the bond of trust between the police and Montréalers, steered by respect for individual rights and freedoms. 

In 2020, we have recognized more than ever the importance of providing the best support to organizations working in the field of prevention and health. To this end, we believe that it is essential to continue to develop and consolidate partnerships which support the public. The initiative deployed last summer at Place Émilie-Gamelin, which aimed to offer vulnerable people in this area access points for community, social and health services adapted to their needs, is a good example of this. 

Although we continue to be concerned by the sanitary situation, public safety remains at the heart of our primary mission. I want to highlight the sincere commitment by the whole staff at the SPVM, our partners in the safety, health and social services network, the public, and community organizations with which we work daily and with whom we know that we can make a difference.  

Thank you and let’s continue to be kind to each other. 

Sylvain Caron
Director of the Service de police de la Ville de Montréal 

Message from the Head of Public Security

As the person responsible for public safety on the Ville de Montréal executive committee, I want to celebrate the exemplary services offered by the Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) to Montréalers. 

The SPVM’s 2020 Annual Report attests to all the work accomplished in the scope of managing the pandemic and the great capacity of police officers to adapt to the challenges posed by this difficult and complex context. 

I also want to hail the ongoing reforms at the SPVM, particularly relating to the fight against racial and social profiling, and all of the efforts taken to adapt its service offering to respond to the needs of Montréalers. 

I would like to thank all civilian employees and police officers for the dedication and professionalism they bring to their duties. Thank you also to our many partners whose precious help makes Montréal a safer city. 

Caroline Bourgeois
Head of Public Security